FANDOM


La meilleure façon de résumer le guide du voyageur stellaire à destination de Tiber[1][2][3] serait de dire : n’y allez pas. Ou plutôt, N’Y ALLEZ PAS ! Théâtre d’innombrables batailles entre humains et monstres, Tiber est une plaie béante qui défigure la galaxie explorée et qui ne ne montre aucun signe de cicatrisation.

Tiber fut cartographiée pour la première fois en 2474 par des explorateurs au long cours de l’UEE, et fut aussitôt classée parmi les systèmes stellaires inintéressants. Tiber était une naine orange standard autour de laquelle gravitaient deux planètes, et ne recelait pas de ressources intéressantes, de connexions stratégiques via des points de saut, ni quoi que ce soit qui aurait pu susciter la convoitise des terraformateurs ou autres promoteurs.

Lorsque l’UEE s’avéra incapable de tenir Orion, ses forces se replièrent sur Caliban et Tiber. Au vu des avantages évidents qu’offrait Caliban, l’essentiel de ces forces furent stationnées là-bas plutôt que dans Tiber. Dans ces conditions, personne n’aurait dû être surpris de voir les Vanduul s’emparer d’un système Tiber quasiment sans défense pour en faire une base à partir de laquelle ils pourraient lancer de nouvelles attaques en plein territoire humain. Des tribus Vanduul pénétrèrent dans le système et y établirent l’équivalent d’une garnison permanente.

Le Hachoir :

Lorsqu’à la suite du choc provoqué par les attaques Vanduul on découvrit le rôle tenu par Tiber, l’UEE envoya son sixième groupe de bataille, un corps d’élite, en mission de nettoyage. Armée de bombes à antimatière, la flotte vitrifia impunément les campements Vanduul sur Tiber II, transformant momentanément la surface en une bouillie rougeoyante. La réponse fut immédiate, implacable, et représente l’action la plus organisée jamais constatée de la part des Vanduul : des escadres Vanduul d’élite opérant à partir de porte-vaisseaux, la crème de la crème, fondirent par surprise sur les forces de l’UEE et les massacrèrent jusqu’au dernier soldat.

Seul un observateur éloigné, stationné près du point de saut vers Garron, parvint à s’échapper pour témoigner du désastre. C’est ainsi que naquit le Hachoir, point de cristallisation d’une guerre multi-générationnelle entre l’humanité et les Vanduul. Par la suite, pas moins de dix-neuf initiatives majeures ont été prises pour chasser les Vanduul de Tiber.

D’immenses actions de flotte, des tentatives de débarquement à grande échelle directement sur Tiber II, et même des opérations « table rase » visant simplement à éliminer la capacité du système à accueillir des troupes d’occupation, tout fut tenté en pure perte. Ces échecs ont causé des millions de morts, et les champs d’épaves en expansion permanente sont à présent légendaires. D’innombrables civils ont eux aussi connu un sort funeste en faisant le même voyage, après avoir considéré les débris du terrible champ de bataille comme autant de sources de profit.

Aujourd’hui, la bataille se poursuit sans répit. En plus des missions de reconnaissance régulières (dont certaines sont parfois plus musclées), le système est fréquenté chaque année par des milliers de commandants de vaisseaux privés. Qu’ils essaient de faire leurs preuves en affrontant un Scythe dans un duel de chasseurs, ou de de tirer profit des ressources du système, leur sort est presque toujours le même: hachés menus… par le Hachoir.

Le seul moment que l’on pourrait considérer comme étant « sûr » pour visiter Tiber, c’est paradoxalement au cours d’une bataille majeure. Les chaînes d’approvisionnement de l’UEE étant au maximum de leurs capacités aux quatre coins de la galaxie, les militaires sont souvent intéressés par le soutien des civils pour leurs opérations de combat. Les vaisseaux de ravitaillement qui transportent des fournitures médicales et d’autres produits de nécessité sont en général bien protégés, du moment qu’ils se tiennent à distance du front proprement dit. Évidemment, il peut s’avérer délicat de déterminer où se situe exactement le front.

Structure du système :

Tiber I vignette Tiber II vignette
Tiber I Tiber II

Historique :

  • 29/06/2013 : Un "Système Débloqué[3]" dévoile la première itération du système Tiber.
  • 04/03/2014 : Un "Guide Galactique[2]" révèle l'histoire du système.
  • 10/10/2015 : La StarMap RSI dévoile sa structure.

Références :

  1. Le système Tiber sur la StarMap. Sur RSI.com
  2. 2,0 et 2,1 Guide Galactique : Le système Tiber. Sur StarCitizen.fr
  3. 3,0 et 3,1 Système Débloqué : Tiber. Sur StarCitizen.fr
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .