FANDOM


Roberts Space Industries est à l'origine du moteur qui a donné le coup d'envoi de la colonisation spatiale pour l'humanité. Cette corporation fabrique une vaste gamme de vaisseaux destinés à tous types de besoins, du voyage interstellaire jusqu'à l'exploration de zones inconnues dans la périphérie de la galaxie.

Historique

Roberts Space Industries est l'une des plus anciennes entreprises humaines encore en activité, avec une histoire qui remonte aux premiers voyages de l'humanité vers les étoiles.

Constituée au début du 22e siècle, RSI a développé le premier générateur quantique autonomie qui a ouvert la voie à la colonisation de la galaxie. Gouvernements et entreprises ont rapidement adopté cette technologie, et l'expansion qui en a résulté a conduit à l'UEE que nous connaissons.

Cependant, le président Roberts de RSI nourrissait un rêve bien différent : un avenir où les étoiles seraient accessibles pour chacun. En 2140, sa société créa le premier modèle du Zeus, un vaisseau équipé du générateur quantique conçu pour la vente à des particuliers.

Ce sont ces innovations, associées aux technologies découvertes pendant les décennies précédentes, qui ont permis à l'Empire humain de prendre forme. Avec une telle histoire et l'impact qu'elle a pu avoir sur la façon dont la culture humaine a évolué dans l'espace, RSI intéresse autant les historiens et les sociologues que les experts comptables.

Le siège social de la société est situé à New York, sur Terre, et il comprend une vitrine qui contient les derniers modèles de vaisseaux ainsi qu'une salle dans laquelle sont exposés des siècles de conceptions, jusqu'au fameux Zeus. Cette zone d'exposition est ainsi à la fois un espace de vente et un musée, et la tour immense dans laquelle elle se trouve fait maintenant partie du paysage depuis des générations. La tradition veut que ce bâtiment où sont nés les premiers vaisseaux soit l'une des premières choses que l'on visite lorsque l'on fait escale sur Terre.

Les produits destinés au marché civil font la fierté RSI grâce aux efforts de l'entreprise, qui leur doit près de la moitié de son chiffre d'affaire. Contre toute attente, et en dépit de la forte concurrence de constructeurs arrivistes comme Origin ou MISC, l'entreprise continue d'ailleurs de faire croître ses parts de marché. Ces dernières années, aucun d'entre eux n'a réussi à se diversifier au même point. À lui tout seul, le Constellation tient la dragée haute aux Freelancer et Starfarer réunis, tandis que l'Aurora reste une solution viable face aux monoplaces produits par Origin. Ses vaisseaux lourds restent quant à eux inégalés.

En revanche, concernant les contrats militaires, la réalité est beaucoup moins reluisante, Bien que RSI ait servi comme prestataire principal pour la production du Bengal ainsi que d'autres vaisseaux lourds, il est de notoriété publique que cette entreprise enchaine les échecs dans le cadre des appels d'offres organisés pour de plus petits modèles. L'UEE Navy se sert bien d'un petit nombre de Constellations militarisés pour la reconnaissance, mais elle n'a jamais massivement adopté les vaisseaux de RSI.

Récemment, la compagnie a échoué à remporter un contrat de 1,7 billions de crédits pour la fourniture d'un chasseur de nouvelle génération, au profit du F8A proposé par Anvil Aerospace. Retournant le couteau dans la plaie, l'offre de RSI a été classée en troisième position, loin derrière le projet d'Aegis Dynamics, le Dogfighter 3000, que l'UEE Navy compte retenir après modifications. Le prototype de l'entreprise, surnommé Black Widow, a été jugé trop coûteux pour servir en première ligne, ce qui signifie qu'il ne sera probablement pas commercialisé sur le marché civil non plus.

Sources

Logo rsi Roberts Space Industries (RSI)
Vaisseaux Apollo MedivacApollo TriageAurora CLAurora ESAurora LNAurora LXAurora MRBengalConstellation AndromedaConstellation AquilaConstellation PhoenixConstellation Phoenix EmeraldConstellation TaurusOrionPolaris
Véhicules Ursa Rover