FANDOM


Kastak Arms produit des armes énergétiques bon marché, affublées de noms intimidants comme le fusil "Devastator" ou le Firestorm, et les promeut agressivement dans les parties en détresse de l’Empire. Même si l’entreprise se décrit comme fournissant des armes pour la défense personnelle, la marque est plus souvent identifiée à des personnes qui utilisent ces armes à des fins agressives ou illicites.[1]

Histoire

Peu de temps après que Virgil tombe aux mains des Vanduul, le système Véga fut non seulement inondé de réfugiés, mais se retrouva soudain sur la ligne de front du conflit. La menace imminente d'une attaque fit fuir les entreprises et le public de la planète Sélène, autrefois prospère. Ceux qui choisirent de rester, ou qui étaient trop pauvres pour partir, s'inquiétèrent de ce qui se passerait si une attaque des Vanduul les coupait du reste de l'empire. En conséquence, le Conseil des Gouverneurs de Sélène s'efforça de rendre leur planète autonome. N'ayant pas de fabricant d'armes personnelles propre à la planète, ils décidèrent de créer le leur.

Origine

Techniquement, Kastak Arms fut créée en 2738 sous la forme d'un partenariat public-privé entre le Conseil des Gouverneurs de Sélène et un consortium d'entreprises locales. Nommée d'après la première ville étant tombée aux Vanduul lors de l'attaque sur Virgil, la déclaration de mission de l'entreprise était de fabriquer des armes puissantes disponibles pour le public de Sélène à un prix raisonnable, de telle manière que si l'invasion avait lieu, tous les Citoyens et civils seraient capables de se défendre. Malgré l'hystérie, l'attaque Vanduul sur Sélène n'eut jamais lieu. À la place, la planète se retrouva remplie d'armes qui, combinées à une économie instable, contribuèrent à un taux de criminalité grandissant. Des groupes de sécurité publique se plaignirent que le Conseil des Gouverneurs profitait de la violence causée par Kastak Arms. En 2753, un dirigeant rebelle de Kastak fût arrêté après avoir trafiqué le système d'alerte d'attaque Vanduul de Vega dans une tentative de stimuler les ventes. Le conseil des Gouverneurs de Sélène prit action pour dissoudre la compagnie. La seule voix dissonante du Conseil était celle de Hiram Larcher, qui repoussa le vote, donnant aux partenaires privés de Kastak le temps nécessaire pour assembler une offre de rachat de la part du Conseil dans la compagnie. Larcher parvint à convaincre les Gouverneurs d'accepter l'offre, et démissionna ensuite rapidement de son siège pour devenir le PDG de Kastak.

Références

  1. Guide Galactique : Kastak Arms sur RSI (traduction sur SC.fr)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .