FANDOM


 
Ligne 87 : Ligne 87 :
   
 
== Références ==
 
== Références ==
{{RSI|url=https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/17029-Galactic-Guide-Kallis-System|text=Guide galactique du système Kallis}}
+
{{RSI|url=comm-link/spectrum-dispatch/17029-Galactic-Guide-Kallis-System|text=Guide galactique du système Kallis}}
 
<references />
 
<references />
   

Version actuelle en date du novembre 10, 2019 à 10:28

Kallis[1] est un système qui est toujours dans sa petite jeunesse. Toutes les masses planétaires sont encore en train de se former et de refroidir. Ce n’est donc pas idéal pour les colons et à l’exception de quelques rares métaux précieux en concentration inhabituelle, ce n’est pas idéal non plus pour le commerce… Tous les yeux pointés sur le système sont en fait ceux de scientifiques. Du coup, le système n’a aucune représentation dans le sénat de l’UEE; Il est officiellement gouverné par un panel de chercheur impériaux.

Kallis IV, ou sous son petit nom DXP-55.7C a attiré une attention particulière à cause de sa similarité avec la Terre dans son jeune âge. Des équipes se relaient pour observer la surface depuis des stations orbitales et les relevés des drones pendant 23h par jour. Ce boulot semble ne rien avoir de véritablement excitant. L’étude du développement d’une planète de type terre est potentiellement intéressante, mais tous savent qu’il faudra des dizaines de milliers d’années pour récupérer les données requises. Les commerçants adeptes du marché noir devront noter que les équipages de ces stations rechercheront surement de nouvelles formes de divertissements.

La 7éme planète de Kallis, une géante gazeuse, a été repérée comme station de ravitaillement potentielle, même si une toute petite plateforme de Lagrange y existe déjà. On espère que le Système Kallis deviendra un futur hub de saut dans cette région de la galaxie si l’expansion continue. Les investisseurs potentiels sont alors conseillés d’acheter le terrain dès maintenant.

HistoireModifier

Naissance d'une étoileModifier

Le système de Kallis, récemment découvert, a enthousiasmé les scientifiques et les chercheurs de l'Empire en leur offrant une occasion unique: assister à la formation d'un système stellaire.

Kallis a été visité pour la première fois en 2921 par le biais de sa connexion de point de saut avec Oso, et des analyses initiales du système par le CIC ont révélé une étoile de séquence principale de classe G ancrant neuf protoplanètes à différents stades de développement. Officiellement, la découverte du système est attribuée à la Station OB Chimera, le principal centre de recherche à Oso, mais beaucoup persistent à dire qu'il devrait être attribué à juste titre à l'ancien PFC Gabby Rifon.

Faisant partie des forces de sécurité de l'armée décrites dans l'Acte pour l’Équité des Chances pour protéger Oso II des braconniers, des passeurs et des autres intrus, Rifon a servi de technicien en analyse à longue portée chargé de balayer le système à la recherche de vaisseaux errants. Selon des entretiens ultérieurs, Gabby était souvent «ennuyée comme l'enfer» passant des heures à la recherche de vaisseaux. Au lieu de cela, elle renonçait à ses tâches et ajustait la station de numérisation pour rechercher des anomalies spatiales. C'est au cours d'une séance non autorisée de ce type que Gabby a noté avec enthousiasme de faibles indications d'un point de saut. Informer son commandant de la découverte a mis en lumière le fait que Gabby avait «perdu» des heures durant son quart de travail. Une semaine avant que le premier vaisseau ne franchisse le point de saut Oso-Kallis, Gabby a été libéré de façon déshonorante pour utilisation abusive des ressources de l'armée.

Une seconde chanceModifier

Presque immédiatement, il était clair que Kallis (qui signifie «bien-aimé» dans un dialecte martien) était un système à chérir. Une fois de plus, l'humanité a eu la chance d'assister à la naissance d'un système solaire et les scientifiques de l'Empire se sont engagés à ne pas laisser cette occasion être gâchée comme elle l'avait été à Gurzil.

Lorsque Gurzil, un système encore en phase d'accrétion, a été découvert en 2539, l'accès scientifique a été interrompu pour des raisons de sécurité. À l'arrivée des navires Xi'An en 2542, Gurzil a été inséré dans la ligne Perry, récemment créée par l'UPE, et mis de côté pour protéger les frontières de l'humanité. Pendant plusieurs siècles, le système était interdit à tous sauf aux forces militaires.

Lors de la dissolution de la ligne Perry, la communauté scientifique espérait que Gurzil serait sous la protection de l'Acte pour l’Équité des Chances. Cependant, diverses industries ont fait pression pour affirmer que des siècles d'intervention militaire avaient déjà endommagé le système au-delà de sa valeur scientifique initiale et qu'il servirait mieux les intérêts de l'Empire au crédit de ses ressources. À la fin, le Sénat a voté contre l'application de la loi sur la chance équitable à Gurzil et a décidé d'autoriser à la fois la recherche et l'exploitation minière restreinte dans le système.

La communauté scientifique était fortement motivée pour faire de Kallis une histoire différente.

Un siège au premier rangModifier

Un mois après la publication du premier rapport d'analyse de Kallis, un projet de loi avait été présenté au Sénat afin de placer le système sous la protection de la loi sur la chance et, cette fois-ci, grâce à son statut vierge et à une chambre beaucoup plus favorable contrôlée par le transitionnisye, le vote est passé. Le système est immédiatement devenu interdit au développement commercial et au trafic général. À partir de là, Kallis serait un sanctuaire pour la recherche et la découverte.

Sous la direction d'un organe directeur conjoint de l'Armée de terre et de la Fondation impériale pour la science et la technologie, les deux dernières décennies ont déjà considérablement élargi nos connaissances et notre compréhension de l'univers qui nous entoure. Il ne fait aucun doute que ce n'est que le début d'une tendance qui se poursuivra au cours des décennies à venir alors que la recherche se poursuit 24 heures sur 24 à Kallis et que de nouvelles générations de scientifiques attendent avec impatience d'étudier de près les mystères de la nature.

Structure du système Modifier

Étoile Kallis
Planètes Kallis IKallis IIKallis IIIKallis IVKallis IXKallis VKallis VIKallis VIIKallis VIII
Lunes
Stations spatiales Station OB Gryphon
Stations de communication
Astéroïdes Ceinture d'astéroïdes Alpha du système KallisCeinture d'astéroïdes Beta du système Kallis
Points de saut
Zones d’atterrissages
Kallis I vignette Kallis II vignette Kallis III vignette
Kallis I Kallis II Kallis III
Kallis IV vignette Kallis V vignette Kallis VI vignette
Kallis IV Kallis V Kallis VI
Kallis VII vignette Kallis VIII vignette Kallis VIII vignette
Kallis VII Kallis VIII Kallis IX

Galerie d'images Modifier

Historique Modifier

  • 17/11/2012 : Un "Système Débloqué" dévoile la première itération du système Kallis (pour les 4,1 millions).
  • 10/10/2015 : La StarMap RSI révèle un peu plus le système.

Références Modifier

Roberts Space Industries Guide galactique du système Kallis sur le site RSI

  1. Système Débloqué : Système Kallis. Sur StarCitizen.fr.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .