FANDOM


(Histoire)
Ligne 69 : Ligne 69 :
   
 
== Références ==
 
== Références ==
{{RSI|url=https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/16992-Galactic-Guide-Hadur-System-Hui-Sen-Y-mon|text=Guide galactique du sytème Hadur}}
+
{{RSI|url=comm-link/spectrum-dispatch/16992-Galactic-Guide-Hadur-System-Hui-Sen-Y-mon|text=Guide galactique du sytème Hadur}}
 
<references />
 
<references />
   

Version du novembre 10, 2019 à 10:27

Hadur[1] faisait partie de la Ligne Perry cédée aux Xi'An dans le cadre du traité Akari/Kray. Les Xi'An ont commencé la terraformation d'une paire de planètes dans le système, et sont disposés à la fois à employer de la main-d'œuvre humaine, et à acheter des marchandises d'origine humaine dans le cadre du processus de terraformation. Un approvisionnement apparemment sans fin de métaux lourds, d'engrais, de machinerie lourde et d'eau propre est requis, et les Xi'An, comme toujours, payent le prix fort pour les articles dont ils ont besoin.

Les Xi'An et l'UEE continuent de patrouiller ensemble dans le système, avec une unité d'élite de police de l'UEE stationnée près du marqueur externe de l'étoile. Les deux gouvernements affirment que ces efforts sont un exemple de l'amitié qui se développe entre les deux puissances et il n'est pas rare de voir des vaisseaux Xi'An voler en formation avec des patrouilles de l'UEE. En conséquence, le système est un des candidats les plus sérieux pour accueillir les futurs exercices d'entraînement militaire "First Laser" communs de l'UEE et des Xi'An.

Histoire

Après des siècles de guerre froide et de diplomatie sous tension avec l'empire de Xi'An, il n'y a que peu d'endroits où les relations interespèces ont davantage dégelé que dans le système Yā’mon. L'ancien no-man's-land s'est récemment transformé en un symbole de coopération et d'espoir pour tous ceux qui souhaitent une paix durable entre nos espèces.

Le premier aperçu du système par l'Humanité est venu de la séquence de vol de Teesa Morrison, qui a franchi le point de saut Baker-Yā’mon en 2531. Ce qui a commencé comme un compte-rendu exubérant de ses découvertes initiales d'une étoile de la séquence F de la séquence principale, ancrant quatre planètes, transformées en panique quand elle a rencontré une unité militaire de Xi'An escortant une équipe minière à la ceinture. Familière avec les Xi'An depuis la couverture de presse de l'incident de Pallas l'année précédente, Morrison et son équipage ont immédiatement pris la fuite. Les navires militaires des Xi'An ont suivi de près, mais n'ont pas ouvert le feu. Morrison a plus tard fait remarquer qu'elle croyait que les Xi'An les traquaient pour tenter d'apprendre d'où venait le vaisseau Humain. Alors que son équipe discutait du risque de révéler l'emplacement d'un saut humain à des ennemis potentiels, ils ont finalement décidé de retourner à Baker pour rendre compte de leur rencontre dès que possible.

Un jour après avoir reçu le rapport, une flotte navale s'est mise en position de garder le point de saut, mais c'est encore quinze jours avant que le premier éclaireur de Xi'An ne sorte dans l'espace humain. Il est probable que la guerre aurait éclaté à ce moment-là et sans la présence de nombreux membres de la presse venus couvrir la situation après la diffusion de la séquence de Morrison dans les médias. Avec l'ensemble de l'UPE sous surveillance, la marine préconisait la prudence et le navire Xi'An était autorisé à partir.

Au cours des années suivantes, Baker entreprit plusieurs expéditions prudentes dans le système. Bien qu'il y ait encore quelques heurts avec les Xi'An, il était clair qu'ils n'avaient aucun établissement permanent dans le système et il était supposé qu'ils ne l'avaient découvert que récemment. En raison de l'abondance apparente de ressources non réclamées, quelques individus et sociétés audacieux se sont empressés de commencer à exploiter la ceinture, mais la possibilité que des civils volent librement à côté de vaisseaux étrangers était considérée comme une catastrophe imminente.

En 2542, Jianna Perry, haut commandant de la marine de l'UPE, a proposé que tous les systèmes connectés aux Xi'An soient placés sous le contrôle de la Marine afin de fournir une mémoire tampon pour protéger le reste de l'UPE si et quand leurs voisins étrangers décidaient d'attaquer. Après de longues délibérations, le Tribunal a approuvé le plan et la ligne Perry est née. Le système que Morrison avait découvert a été renommé Hadur pour le mettre en conformité avec les désignations de dieux de la guerre par l'armée pour les systèmes frontaliers (suivant le modèle commencé par le nom d'Horus). Les entreprises qui avaient commencé à investir dans le système étaient enragées et une longue bataille juridique en vue d'obtenir des réparations entraverait l'UPE jusqu'à ce qu'Ivar Messer prenne le pouvoir et renonce à l'action.

Un nouveau départ

Illustration système Hadur

Pendant le siècle et demi qui a suivi, tout le trafic à Hadur comprenait un mélange de patrouilles militaires, de satellites espions, de drones à balayage et de couches de mines alors que les deux parties cherchaient à défendre leurs empires respectifs le long de la ligne Perry. Même si les tensions ont continué de croître au fil des années, les Messers ayant utilisé la peur alimentée par la xénophobie comme moyen de contrôle, la guerre n'est jamais arrivée. Enfin, en 2789, le sénateur Akari réussit à conclure un traité de paix avec le souverain des Xi'An, l'empereur Kr.ē.

Lors des négociations qui ont suivi l'effondrement éventuel du régime Messer, il a été décidé que les systèmes de la ligne Perry seraient divisés de manière égale. Le contrôle de Hadur (alors renommé Yā’mon) devait être confié aux Xi'An et le 5 juillet 2793, le pacte était signé, officialisant ainsi cette désignation.

Bien que la paix ait été déclarée, beaucoup pensaient que les deux parties considéraient la trêve comme ténue au mieux. En tant que tel, les Xi'An ont déclaré que Yā’mon serait un système pénitentiaire dans lequel les contrevenants seraient forcés de travailler dur dans les mines jusqu'à ce que leurs dettes envers la société soient remboursées. Yā’mon n'était pas unique en cela. Des stratégies similaires ont été observées dans tous les systèmes de transition des Xi'An: Indra abritait un important centre de transport, Pallas était utilisée à des fins de recherche et Virtus avait été confié à un syndicat du crime. Si jamais la guerre devait réellement se produire, les quatre victimes ne subiraient que des minimes pertes Xi'An.

Puis, en 2942, dans une annonce surprise après des décennies où le système ne voyait que le commerce et le trafic humains minimaux, ArcCorp révéla avoir obtenu un contrat avec le gouvernement de Xi'An pour aider à la terraformation de Yā'mon II et Yā'mon III. Dans cet accord, ArcCorp aurait la responsabilité de fournir des ressources à l'immense projet, tandis que les Xi'An superviserait les opérations du processus techniquement complexe. La décision a amené certains à se demander pourquoi les Xi'An comptent sur les ressources humaines pour le projet au lieu de faire venir des fournitures d'Ayr'Ka ou de Pallas. Bien qu'il n'y ait pas encore de réponse officielle, dans les années qui ont suivi la conclusion de l'accord, des millions de tonnes de matières premières ont été livrées par Baker, ainsi qu'une main-d'œuvre humaine importante et en croissance. Nous ne savons pas non plus quel usage les Xi'An désigneront pour désigner les mondes, conformément à leur coutume une fois la terraformation terminée. Selon la rumeur, ce sera un système d'usine, étant donné qu'ArcCorp en a fait l'expérience, car sa propre planète est modelée sur le style des Xi'An.

Les dernières années ont marqué une période de prospérité pour Yā’mon. Une myriade de stations ont été construites alors qu'un flux constant de vaisseaux de transport entrent et sortent du système chaque jour. De grands investissements récents dans les infrastructures au vaste contrat passé avec ArcCorp, en passant même par l'introduction d'une division humaine dans la célèbre course d'endurance Xi'An Koa e Ko’ia qui se déroule à Yā’mon, il semble que l'empereur Kr.ē et son peuple considère de plus en plus l'humanité comme un véritable allié.

Structure du système

Étoile Hadur
Planètes Hadur IHadur IIHadur IIIHadur IV
Lunes
Stations spatiales
Stations de communication
Astéroïdes Ceinture d'astéroïdes Alpha du système Hadur
Points de saut
Zones d’atterrissages
Hadur I vignette Hadur II vignette Hadur III vignette
Hadur I Hadur II Hadur III
Hadur IV vignette
Hadur IV

Historique

  • 09/05/2013 : Hadur est annoncé comme un système de la Ligne Perry dans un Guide de l'écrivain[2].
  • 06/07/2013 : Un "Système Débloqué"[1] dévoile la première itération du système.
  • 10/10/2015 : La StarMap RSI révèle plus d'informations à son sujet.

Références

Roberts Space Industries Guide galactique du sytème Hadur sur le site RSI

  1. 1,0 et 1,1 Système Débloqué : Le système Hadur. Sur StarCitizen.fr.
  2. Le Guide de l'écrivain - Partie 6. Sur StarCitizen.fr.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .