FANDOM


 
Ligne 66 : Ligne 66 :
   
 
== Références ==
 
== Références ==
{{RSI|url=https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/17113-Galactic-Guide-Garron-System|text=Galactic Guide du système Garron}}
+
{{RSI|url=comm-link/spectrum-dispatch/17113-Galactic-Guide-Garron-System|text=Galactic Guide du système Garron}}
 
<references />
 
<references />

Version actuelle en date du novembre 10, 2019 à 10:28

Grâce à l’avidité débridée de l’ère Messers, le système Garron est connu presque exclusivement pour le Massacre de Garron II (2792)[1]. Alors que cette atrocité a précipité la chute des Messers, une espèce en voie de développement y a malheureusement été exterminée. Maintenant le système existe comme un mémorial sur les dangers potentiels de la terraformation.

HistoireModifier

Il existe peu de systèmes dans l'Empire qui inspirent la myriade d'émotions de Garron. Même après deux cents ans, les effets des événements sur Garron II ont à peine diminué dans la conscience publique. Pour beaucoup, le système continue à être un avertissement glacial sur les horreurs que la cupidité humaine peut déclencher sur l'univers. Pour d'autres, c'est le paratonnerre qui a poussé l'humanité à enfin se lever et à se libérer des chaînes de l'oppression.

Découvert en 2784 par des éclaireurs impériaux, le système Garron était significatif dès le début. Lors de leur évaluation initiale du système, les scientifiques et les chercheurs se sont concentrés sur la seule planète située dans la bande verte étroite de l'étoile naine de type G. Ils étaient ravis de découvrir la vie en développement sur Garron II. Remarquablement, avec tous les systèmes découverts par l'humanité jusqu'à présent, les explorateurs n'avaient jamais découvert auparavant une espèce sage ne se lançant pas dans l'espace, seulement des ruines de civilisations anciennes et des « animaux ». Le gouvernement n'a donc jamais été confronté à cette éventualité, de la façon de traiter avec une civilisation intelligente en plein essor.

L'Imperator, Linton Messer XI, a diffusé les images des extraterrestres dans tout l'Empire et s'est vanté de l'humanité qui élevait l'espèce. "Nous serons des dieux", était la pierre angulaire de son discours au public en 2785. Une équipe composée des plus grands esprits scientifiques de l'Empire fut rassemblée sous la direction du célèbre anthropologue et linguiste, M. Michael Shiherlis, et assignée à une plateforme orbitale Garron II. Leur mission consistait non seulement à étudier les espèces ci-dessous, mais également à mettre au point une méthode pour les contacter et les élever par la suite.

Au cours des cinq prochaines années, Shiherlis et son équipe ont travaillé sans relâche pour observer les créatures ci-dessous et décrypter leur langue, tout en gardant leur présence cachée de la culture sans méfiance. Cependant, leur Imperator commençait à s'ennuyer à la perspective d'élever Garron II, en particulier lorsqu'on lui présenta la première évaluation planétaire décrivant en détail les ressources naturelles considérables de Garron II. La possibilité d'assimiler l'espèce était maintenant éclipsée par la possibilité d'un gain financier massif.

L'Imperator a immédiatement commencé à courtiser des sociétés de terraformation et des sociétés minières afin de définir des offres potentielles pour le traitement de la planète. Les géo-ingénieurs planétaires se sont rendus à la station d'observation pour effectuer des études plus approfondies de la planète. Shiherlis comprit rapidement ce qui se passait et implora Messer de reconsidérer sa décision.

Il a eu sa réponse lorsque Ellis Netemi, le cousin et conseiller principal de Linton Messer, a rompu la quarantaine planétaire pour se rendre personnellement à la surface de la planète. Là, à la vue des espèces exotiques, il a présenté le paysage aux représentants d'entreprises dans l'espoir de déclencher une guerre d'enchères. Shiherlis, horrifié de devoir assister à l'invasion effective de cette espèce innocente, décida de prendre position et de faire savoir au public ce que Messer préparait. Malheureusement, Shiherlis a été trahi par un proche collaborateur, terrifié par le fait que la colère de l'Imperator s'étendît à toute l'équipe. Michael Shiherlis a été considéré comme un "ennemi de l'Empire" et a rapidement été renvoyé à la prison d'Orville sur Charon III sans procès.

Alors que Shiherlis était à l'écart et que le reste de l'équipe scientifique était terrorisé, Netemi a vendu les droits miniers au plus offrant et les machines de terraformation se sont mises en place pour convertir l'atmosphère. Que ce soit l'Imperator ou non qui avait oublié ses vanteries publiques au sujet de l'élévation de Garron II ou bien que la population soit considérée comme si complètement asservie que son renversement passerait inaperçu fait toujours l'objet de débats entre historiens. Cependant, toutes ces vidéos illustrant les créatures de Garron II ont fermement ancré la civilisation primitive dans la conscience du public. Ainsi, une fois que le mouvement clandestin activiste connu sous le nom de Tide a diffusé des images de la dévastation causée par la terraformation d'une planète habitée, le public se souvient. Ce qui est venu ensuite, personne n'aurait pu anticiper.

À la suite de la révolution, l'humanité a été confrontée à une myriade d'incertitudes. L'imperateur nouvellement installé, Erin Toi, était occupé à présenter une législation qui empêcherait les futurs despotes de prendre le pouvoir, tout en recherchant les forces restantes fidèles aux Messers, mais l'attention du public était fermement concentrée sur la perte de Garron II.

Le Sénat a promulgué la loi sur la chance et a rapidement placé le système Osiris, récemment découvert, sous sa protection, mais le débat sur la manière de traiter avec Garron II a été considérablement accru. Le Sénat a décidé de constituer une équipe chargée de rétablir la forme originale de Garron II. Ils ont consulté l'analyse planétaire initiale et ont même réussi à ramener à l'assistance certains des membres originaux de l'équipe de Shiherlis. Le gouvernement a même tenté de faire revenir le Dr Shiherlis sur le projet après l'avoir libéré ainsi que les milliers d'autres prisonniers politiques des prisons de Charon III, mais le médecin a refusé. Des années d'abus durant son incarcération l'ont empêché de retourner au projet.

Au fil des ans, des sociétés de recherche de pointe telles que Rayari Inc. ont proposé leur technologie de pointe pour aider à reconstruire Garron II et sa biosphère. L'Imperator Toi a finalement placé Garron II en vertu de la loi sur la chance, garantissant sa protection à partir de maintenant.

Les ramifications des actions entreprises dans ce système se répercutent à travers les décennies. C'est cet incident que l'Imperator Salehi citera presque cent ans plus tard comme source d'inspiration pour la création du projet Synthémonde. À ce jour, Garron reste un lien pour la communauté scientifique. Bien qu'il n'ait pas de planètes sédentarisées, le système perçoit une bonne quantité de trafic et d'échanges commerciaux grâce à ses connexions avec Idris et Banshee. Étonnamment, Garron tire l'essentiel de ses revenus du point de saut à Bacchus. Le système voit chaque année des millions de voyageurs désireux de visiter le système Banu et, à l'inverse, constitue l'un des principaux canaux de l'UEE pour les Banu.

Structure du système Modifier

Étoile Garron
Planètes Garron IGarron IIGarron IIIGarron IV
Lunes
Stations spatiales Station Spatiale OB Heller
Stations de communication
Astéroïdes
Points de saut
Zones d’atterrissages
Garron I- Garron II- Garron III-
Garron I Garron II Garron III
Garron IV-
Garron IV

Historique Modifier

  • 13/02/2013 : Garron est annoncé au travers des événements sur sa seconde planète dans le Lore.
  • 10/10/2015 : Le système est révélé par la StarMap.

Références Modifier

Roberts Space Industries Galactic Guide du système Garron sur le site RSI

  1. 2792 : La révolte gronde. Sur StarCitizen.fr.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .