FANDOM


 
Ligne 28 : Ligne 28 :
   
 
==Références==
 
==Références==
{{RSI|url=https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/16841-Portfolio-Intergalactic-Aerospace-Expo|text=Porfolio:Intergalactic Aerospace Expo}}
+
{{RSI|url=comm-link/spectrum-dispatch/16841-Portfolio-Intergalactic-Aerospace-Expo|text=Porfolio:Intergalactic Aerospace Expo}}

Version actuelle en date du novembre 10, 2019 à 10:27

Exposition Aerospatiale Intergalactique

HistoireModifier

Pour Audrey Timmerman, passionnée d'engins spatiaux, Lo était le lieu idéal pour grandir. Chaque jour, un large éventail de vaisseaux ferait le voyage de l'atmosphère vers les lignes spatiales lointaines. Les membres de la famille se sont souvenus d'Audrey, qui passait ses nuits à regarder par la fenêtre de leur appartement situé dans l'immeuble de logements Walden Towers et à identifier les navires alors qu'ils volaient au-delà simplement à la configuration de leurs feux de position. Dans une interview accordée à Terra Gazette, Timmerman n'a pas pu se souvenir de ce qui l'avait intéressée pour la première fois à l'aviation: «Je ne me souviens pas d'un moment précis de« ah ah ». Cet amour était juste toujours là. "

Timmerman appartenait à une famille modeste qui ne pouvait pas se permettre de posséder un vaisseau, mais ses parents se sont livrés à sa passion en l'emmenant au port animé de New Junction pour regarder les vaisseaux décoller et atterrir. En 2656, Timmerman a ardemment rejoint la marine avec le rêve de devenir pilote. Malheureusement, ses compétences de pilotage étaient à la traîne par rapport à celles qui possédaient déjà des années d'expérience en vol.

Néanmoins, sa vaste connaissance des vaisseaux et son souci du détail ne sont pas passés inaperçus. Elle est devenue mécanicienne et a gravi les échelons pour devenir chef de puits à bord de la frégate UEEN Solis. Assigné pour patrouiller la ligne Perry, le Solis a passé son temps comme vaisseau de soutien mobile pour les chasseurs de frappe de l'UEE qui surveillaient les points de saut des Xi'An. Elle a décrit cela comme "de longues périodes d'ennui ponctuées de moments de terreur", mais cela a changé un jour lorsqu'un groupe de combattants a rapporté quelque chose de leur patrouille: l'épave d'un navire Xi'An. Alors que Timmerman connaissait intimement les navires Banu depuis son enfance à Corel, il était fascinant et inspirant de voir l'approche de conception unique des Xi'An.

Après avoir mis fin à son service naval, Timmerman est retourné à New Junction et a ouvert l'Intergalactic Aerospace Repairs en 2667. Le magasin a rapidement acquis la réputation de pouvoir réparer à peu près n'importe quoi. En dehors de ses heures de travail, Timmerman s'est consacrée à sa vraie passion, essayant de faire de la rétro-ingénierie de la technologie Xi'An qu'elle avait vue dans la marine. Les relations entre les deux espèces étant antagonistes à l'époque, il était donc impossible en tant que civil de mettre la main sur de la technologie Xi'An, ne lui laissant que des souvenirs et une ingéniosité avec lesquelles travailler.

De modestes débutsModifier

En 2670, Timmerman a fini d'installer des propulseurs manœuvrables inspirés des Xi'An sur Poby, un vieil Aurora qu'elle a baptisée du nom de son chat. Craignant de tester le vaisseau sur une planète très peuplée, Timmerman et d'autres passionnés de l'aérospatiale ont chargé Poby et plusieurs autres navires fortement modifiés sur un transporteur et se sont envolés vers la planète presque désolée de Castor. Bien que ce fût un rassemblement informel, les historiens considéraient maintenant qu'il s'agissait de la toute première exposition intergalactique aérospatiale.

Le premier vol de Poby fut une déception, car une surtension frit un certain nombre de ses propulseurs expérimentaux. Timmerman n'a pas été dissuadé par l'échec - bien au contraire, elle a été dynamisée par le processus et il n'a pas fallu longtemps pour que ce groupe de passionnés d'engins spatiaux expérimentaux se réunisse régulièrement pour discuter et examiner les différents mods qu'ils construisent. Les vols d'essai annuels sur Castor sont devenus une tradition et ont gagné en popularité au fil des ans.

L'un des membres du groupe était Steffon Dillard, propriétaire du Steffon’s Ship Emporium à New Junction. Il a reconnu la popularité du rassemblement annuel et a approché Timmerman pour parrainer l'événement. Il fournirait les derniers vaisseaux aux passionnés afin qu'ils puissent le vérifier en personne et espérait réaliser quelques ventes dans le processus. Timmerman a accepté et, ayant besoin d'un nom pour figurer sur les annonces créées par Dillard, a décidé d'emprunter auprès de sa propre société pour obtenir le nom d'Exposition Aerospatiale Intergalactique (EAI).

Au cours de la décennie suivante, l'événement est devenu suffisamment important pour que d'autres détaillants et fabricants de pièces aient envie de montrer leurs propres produits à l'exposition. Une fois que cela est arrivé, les grands constructeurs de vaisseaux n'en ont pas pris conscience. En 2683, RSI est devenu un sponsor officiel de l'EAI et depuis lors, chaque année, de plus en plus de sponsors et de stands se présentaient à l'événement.

Les puristes ont décrié sa corporatisation, mais Timmerman a justifié avec véhémence cette expansion. Pour elle, l'Expo ne s'était pas vendue. il s'était adapté et amélioré. Son dernier acte a été de créer une organisation à but non lucratif pour gérer officiellement l'événement et d'assurer un pourcentage important des revenus à une organisation caritative créée par Timmerman, appelée Simpod Pals, dont la mission était de donner aux enfants défavorisés l'opportunité d'apprendre à voler.

AvènementModifier

En 2847, le conseil d'administration prit la décision de changer d'emplacement chaque année. L'explication publique était que cela donnerait à plus de gens la chance de vivre le premier événement aérospatial de l'univers.

De nombreux systèmes réclamaient d'accueillir l'événement et de profiter de la manne économique qui l'accompagnait. L'événement a été planifié de planète en planète au cours des prochaines décennies jusqu'à l'événement à Ferron en 2913, qui a presque été annulé en raison de l'incapacité de Asura de respecter les normes minimales de hangar et de puissance définies dans le contrat de l'EAI. Peu de temps après cette frayeur, la gouverneure de l'EAI, Joona Tzur, de Severus, a pris contact avec le conseil d'administration de l'EAI pour lui demander d'organiser l'événement au système Kiel. Les représentants de l'EAI ont été impressionnés par sa présentation, mais plus encore par les installations que sa planète pourrait offrir. Severus contenait de nombreux hangars (initialement construits et utilisés par l'armée), de nombreuses aires d'atterrissage disponibles et un nombre suffisant de logements pour les visiteurs. Après avoir impressionné le conseil de l'EAI avec les installations de Kiel, Tzur a décidé d'enfoncer le clou. Il a proposé d'améliorer considérablement les installations existantes si l'EAI acceptait de faire de Severus le domicile permanent de l'événement. Toujours sous le choc de la controverse de Ferron, le conseil d'administration prend un vote et approuve la proposition. L'EAI est basé à Kiel depuis lors. MISE À JOUR: En 2948, l'EAI a organisé sa toute première exposition satellite au centre de conventions Desmond Memorial à Lorville, Hurston. L'événement inaugural devait se dérouler en même temps que l'Expo principale à Kiel et présenter de nombreux vaisseaux et fournisseurs identiques.

L'Exposition Aerospatiale Intergalactique a parcouru un long chemin depuis ses modestes débuts sur Castor. Pour des raisons d'assurance et de problèmes juridiques, il n'est plus question d'amateurs qui testent des navires expérimentaux. Des pilotes de renom tels que Chelsea Yan et des membres du célèbre escadron 919 «Wreckless» de la Navy éblouissent les visiteurs avec des manœuvres de vol impressionnantes, pendant que les fabricants de vaisseaux et de composants dévoilent leurs dernières marchandises. L'Exposition Aerospatiale Intergalactique est essentiellement destinée aux jeunes rêveurs qui se retrouvent à regarder le ciel pour compter les feux de route.

RéférencesModifier

Roberts Space Industries Porfolio:Intergalactic Aerospace Expo sur le site RSI

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .