FANDOM


Astronomiquement parlant, le système Cathcart[1][2][3] est vide : une étoile sans planètes, entourée d'une vague ceinture d'astéroïdes et de planétoïdes déserts orbitant au-delà de la zone verte. En théorie, il n'y a aucune raison que quiconque y ait jamais vécu.

Maintenant connu comme la décharge de la galaxie, il a été découvert aux alentours du 25e siècle puis laissé à l'abandon.

Pendant sa découverte, Cathcart avait été répertorié comme zone d'accès limité de catégorie militaire C pour la construction d'un complexe de surveillance, mais les progrès rapides qui ont été effectués dans la technologie de détection ont eu raison des projets de construction d'avant-postes éloignés des mondes du centre de l'United Empire of Earth et l'UEE Navy y a abandonné une plate-forme inachevée.

Peu réalisèrent où cela conduirait, car le système devint, pendant deux siècles, un dépotoir gouvernemental. Cherchant à stationner ses vaisseaux de guerre retirés du service actif, l'UEE estima que Cathcart était une zone idéale. Son raisonnement était simple : sans planètes ou autres corps célestes majeurs, les appareils pourraient être facilement stockés dans le vide, loin de toute influence environnementale, dans l'attente d'être réactivés en temps de crise.

Une paire d'usines préfabriquées ont été remorquées jusque dans le système et, pendant des décennies, le système a commencé à recueillir toutes les variétés de vaisseaux militaires obsolètes : des chasseurs stationnant dans l'espace sur des centaines de kilomètres, des frégates, des destroyers, des croiseurs et même des porte-vaisseaux abandonnés. Toutes les carcasses furent dépouillées de divers systèmes utiles ou classifiés avant d'être amarrées ensemble et de former une superstructure qui s'étend à perte de vue.

Depuis, Cathcart a été oublié par le commandement de l'UEE. Les vaisseaux stationnés si près de la frontière pouvaient facilement être laissés à l'abandon, mais sans accès à la chaîne d'approvisionnement des mondes habités, ils devinrent trop coûteux à ferrailler, ou même à rééquiper en cas de crise. Avec la colonisation de mondes s'éloignant peu à peu de ce système, l'UEE l'abandonna totalement. Finalement, les droits de propriété des épaves furent vendus au plus offrant et l'ensemble de Cathcart fut relégué aux industries privées.

C'est à ce moment que l'histoire de Cathcart est devenue floue. Le système est rapidement devenu un tas d'ordures pour les entreprises privées qui y vidaient leurs vaisseaux estropiés, matériaux toxiques et autres variétés de déchets. On ignore lequel d'entre eux fut le premier homme à imaginer que le plus grand dépotoir de l'humanité pouvait devenir un abri efficace, mais le fait est que, dès 2750, Cathcart comptait déjà une population de pirates confortablement installée.

Des individus et de petits clans trouvèrent ainsi refuge dans les coques des appareils provenant des surplus militaires et civils, aménageant leurs quartiers avec des générateurs d'atmosphère et des systèmes de pressurisation de fortune. Ils se maintenaient péniblement en vie, se pillant entre eux autant qu'ils pillaient les convois de passage dans les systèmes voisins.

Maintenant, Cathcart[4] est largement reconnue comme un «système pirate» mais l’UEE tente de minimiser cette mauvaise réputation. Concrètement Cathcart reste un immense champ de débris et autres épaves sans planètes naturelles ni qualités particulière. Ce système a été le principal dépotoir de l’humanité pour les déchets radioactif, les carcasses de vaisseaux et autres technologies dépassées. La seule règle en vigueur était de laisser la voie libre entre les points de saut.

Les habitants de Cathcart ont construit des lieux de vie de fortune en assemblant des épaves de vaisseaux, des plateformes orbitales abandonnées et n’importe quel autre construction pouvant être re-pressurisé. C’est un environnement intéressant qui a engendré une sous-culture unique… mais l’immense population de pirates, contrebandiers, mercenaires et autres assassins signifie que les anthropologues ne pourront étudier cette culture si particulière dans les années à venir !

Le plus grand «monde» de Cathcart s’appelle L’Araignée, un immense dédale de vaisseaux abandonnés de l’UEE reliés à un antique vaisseau colonie. On conseille généralement aux visiteurs de garder leur combinaisons durant leur séjour car la structure est de si mauvaise qualité qu’elle risque de lâcher à tout moment. Ce système reste un excellent endroit pour faire de bonnes affaires si vous n’êtes pas trop regardant sur le date d’origine de votre produit qui peut avoir … plusieurs siècles.

Structure du système

Spider
L'Araignée

Historique :

  • 19/11/2012 : Le système Cathcart est débloqué avec le pallier de financement des 6 millions.
  • 11/12/2012 : Un "Système débloqué"[4] dévoile les premières infos sur Cathcart.
  • 10/10/2015 : La StarMap RSI[1] dévoile plus d'informations à son sujet.

Références

  1. 1,0 et 1,1 Cathcart sur la Star Map. Sur RSI.com.
  2. Visiting Spider & 300i Shots. Sur RSI.com.
  3. Magazine Jump Point N°3 - PDF
  4. 4,0 et 4,1 Système débloqué : Cathcart. Sur StarCitizen.fr.